Logo de recyclage : comprendre les différents symboles

Ecologie

Les logos du recyclage sont nombreux et souvent verts, mais pas toujours faciles à comprendre ou à différencier. Voici donc un petit guide pour ne plus vous tromper, mais aussi savoir ce que vous achetez et comment le jeter.

1- Point Vert

logo-point-vert-recyclage

Ce logo représenté par deux flèches, l’une blanche et l’autre verte indique que l’entreprise vers une contribution à CITEO. Cet organisme a été crée en France, afin de réduire l’impact environnemental des entreprises de la grande consommation et distribution. L’objectif étant de réduire les emballages et papiers en leur proposant des solutions de réduction, de réemploi, de tri et de recyclage.


Le Point Vert a été créé il y a 20 ans, en France dans le but de lutter contre le gaspillage et améliorer le recyclage. Mais ce logo est trompeur car on peut penser que l’emballage est recyclable alors que ce n’est pas spécialement le cas.


C’est pourquoi en 2021, le Point vert devrait rapidement disparaître de nos emballages. Mais tous les produits fabriqués avant le 01/01/2021 et encore dans les stocks des producteurs, pourront être écoulés jusqu’en octobre 2022. En effet, ils ont 18 mois de délais. A noter que pour l’Europe, le délai est fixé à partir du 01/01/2022.

2- Triman

logo-triman


Triman a été crée en 2015 et il indique que le produit est recyclable. A la différence du logo Point Vert, il signifie qu’en tant que consommateur l’emballage relève d’une consigne de tri. Il est affiché sur l’ensemble des produits de grandes consommations. Pour rappel ces derniers doivent être triés :

  • Dans la poubelle de tri,
  • En point d’apport volontaire,
  • En déchèterie
  • En magasin.


Ce logo est visible sur les emballages, notices ou encore sur les supports numériques comme le site internet ou l’application mobile. L’avantage de Triman est qu’il permet d’identifier clairement les produits recyclables. Mais avant 2021, les producteurs ne le mettaient pas systématiquement sur les emballes.

Mais dorénavant, il va remplace le logo Point Vert qui était moins précis. Donc les producteurs devront l’apposer systématiquement sur les emballages. En effet, le gouvernement français a choisi de le remplacer par celui du Triman. Accusé de semer la confusion chez les consommateurs, pour qui bien souvent ce logo signifiait que l’emballage était recyclable.

Cela faisait des décennies que plusieurs associations parmi lesquelles UFC Que Choisir bataillaient pour que cela soit plus clair pour le consommateur.

Quand on regarde le logo on voit la silhouette qui sert à démontrer l’action citoyenne, les trois flèches représentent le tri et la flèche circulaire incarne le recyclage. Mais le problème qui est soulevé par plusieurs associations, c’est que ce n’est pas indiqué où emmener les emballages pour les recycler.

3- Le ruban de Möbius

ruban-de-mobius

Le ruban de Möbius est le logo qui indique que votre produit ou emballage est recyclable. Vous pouvez le voir présenté sous 2 formes différentes.
La première c’est tout seul et dans ce cas cela signifie que le produit ou emballage est recyclable.

A contrario, lorsque le sigle affiche un pourcentage au centre, alors cela indique la quantité de matières recyclées utilisées pour fabriquer votre produit. Par exemple, sur un produit fabriqué à partir de 65% de matières recyclées, le ruban de Möbius sera le même que le logo que celui-ci-dessus mais avec en plus 65% écrit au centre.

Attention : cela ne veut pas dire que l’emballage sera de nouveau recyclable. Ce symbole a été crée en 1970 et cela correspond à la représentation de l’infini conçue par le mathématicien allemand August Ferdinand Möbius. D’ailleurs, c’est le logo universel des matériaux recyclables depuis sa consécration le 1 avril 1970, lors du premier jour de la Terre. Chaque année le 22 avril les citoyens, célèbrent ce jour à travers différentes manifestations pour soutenir la protection de l’environnement.

A noter que ce logo n’est pas obligatoire, même si nous le voyons sur beaucoup d’emballage, il n’est pas obligatoire.

4- TIDY MAN

tidy-man-logo-recyclage

Ce pictogramme a pour but d’inciter les usagers à jeter les emballages dans une poubelle et non sur la voie publique. Ce pictogramme n’informe en aucun cas si le produit ou emballage est recyclable.

Ce logo a été créé par l’organisme caritatif « Keep Britain Tidy » créer en 1960 lors d’une campagne sur l’amélioration de la qualité de l’environnement. Il est bon de noter que c’est la Fédération nationale des instituts féminins, qui est à l’initiative de cette organisation, afin de « garder la Grande-Bretagne en ordre ». En 1969, ce logo commence à apparaitre sur les bacs et les emballages à travers tout le pays.

5- LA POUBELLE BARREE

poubelle-baree

Ce pictogramme permet d’indiquer aux usagers que le produit n’est pas jetable dans une poubelle classique. Autrement dit il devra être dépose dans un point de collecte. C’est le cas de tous les produits comme les piles, ordinateurs… D’une manière générale cela concerne souvent les équipements électroniques et électriques.

En général votre ville, il faut l’emmener vous-même en déchetterie le produit ou dans un point de reprise spécialement prévu pour ce genre de déchets. Par exemple pour les piles, vous pouvez les déposer dans les grandes enseignes de distributions.

6- LES LOGOS ALU, VERRE, ACIER

logo-alu-verre-acier


Il existe d’autres codes pour distinguer les différentes matières et pouvoir respecter les consignes. Ces logos désignent la composition de la matière d’un produit ou de son emballage et qu’elle est recyclable. C’est le cas des 3 matières suivantes :

Aluminium recyclable

Ce symbole désigne qu’un produit fait en aluminium est récupérable. Ce qui est intéressant avec ce matériau, c’est qu’il est recyclable à 100 % et à l’infini. Donc, que de bonnes raisons de le déposer dans votre bac de recyclage !
Ce petit pictogramme qui est illustrer par 2 flèches indique que l’aluminium est recyclable à 100% et à l’infini. Pour cela vous devrez aller déposer ce type de métaux en déchetterie. Après être broyée, passer dans un four et étiré sur une table par des sociétés spécialisés, l’aluminium sera transformé :

  • En boîtes de conserve, canettes
  • En papier aluminium, barquettes
  • En bombes aérosol
  • En fenêtres, portes, gouttières
  • En appareils ménagers, ustensiles de cuisine
  • En pièce automobile, vélo, trottinette

Verre recyclé

Lorsque vous voyez ce logo sur les contenants de verre, cela indique qu’il est recyclable et qu’il faut le déposer dans une consigne de tri. Il y a en général des conteneurs ou bac à proximité de chez vous.

Pour recyclés les emballages en verre, les sociétés spécialisées procèdent à un tri, fonde le calcin et récupère la pâte en fusion, afin qu’elle soit soufflée et refroidie. Ensuite la pâte de verre sera transformée :

  • En bouteilles
  • En bocaux
  • En flacons
  • En pots

Acier recyclable

De la même manière que le logo sur l’alu, le logo sur l’acier indique qu’il est recyclable à l’infini. On peut donc le mettre dans la poubelle recyclable.
Tout comme l’aluminium, l’acier est fondu dans des fours à 1600°C, afin de l’étirer et de le transformer en grosse plaques ou bobines. Ensuite, il sera transformé :

  • En boîtes de conserve, canettes
  • En appareils ménagers
  • En armatures pour béton, structures métalliques
  • En pièce automobile

7- LES LOGOS POUR LE PLASTIQUE : PETE, PEHD, PP…

logo-recyclage-plastique


On retrouve les plastiques dans de nombreux produits et emballages de la vie courante. Le logo pour le plastique, qui est assez similaire au ruban de Möbius indique, le type de plastique qui est utiliser.

Le but étant de favoriser son tri, afin de mieux le recycler et le valoriser. Dans chacun des différents pictogrammes, on retrouve une abréviation du nom, le chiffre, un numéro associé. Il y a 7 différents types de plastiques :

  • Numéro 1 (PET ou PETE) : qui veut dire, polyéthylène téréphtalate. Cela s’applique aux diverses bouteilles de boissons.
    Produits concernés : bouteilles d’eau, bouteilles pour jus de fruits, sauce à salade, détergent, huile de cuisine…
  • Numéro 2 (HDPE) : qui veut dire, polyéthylène à haute densité et s’applique aux contenants de produits alimentaires. Le plastique HDPE est résistant aux chocs, imperméable à l’eau, à certains produits chimiques, au gaz et aux arômes.
    Produits concernés : grands formats de bouteilles de boissons, bouteilles de lait, bouteilles pour détergents, flacons pour shampoings…
  • Numéro 3 (PVC) : qui veut dire, chlorométhane/polychlorure de vinyle et s’applique aux matériaux très polyvalent exploité dans de nombreux domaines comme le bâtiment.
    Produits concernés : fenêtres, canalisations, emballages alimentaires, rideaux de douches…
  • Numéro 4 (LDPE) : qui veut dire, polyéthylène à basse densité et s’applique sacs plastiques. Ce plastique est souple, résistant aux chocs, imperméable à l’eau.
    Produits concernés : sacs poubelles, sacs réutilisables de supermarché, sacs de congélation, bâches.
  • Numéro 5 (PP) : qui veut dire, PolyPropylène et s’applique aux contenants et couvercles de certains produits alimentaires, ainsi que dans l’industrie automobile.
    Produits concernés : pots de yaourt, gourdes, pare-chocs, jouets…
  • Numéro 6 (PSE) : qui veut dire, Polystyrène Expansé. Ce plastique qui est dur et cassant est très présent dans notre quotidien.
    Produits concernés : barquettes, boites de congélation, pots de yaourts… Vaisselle plastique, ustensiles de cuisine, stylos, étuis CD…
  • Numéro 7 : autres types de plastiques.
    Produits concernés : biberons, boîtes de conserve, petit électroménager…
Lire cet article  Comment est recyclé le plastique ?

8- LES LOGOS PEFC, FSC

logo-fsc-pefc

Il existe deux certifications environnementales qui sont PEFC et FSC, indiquant que le papier, le carton ou les produits en bois sont fabriqués par des sociétés veillant à la gestion durable des forêts.

Pour FSC 3 logos différents peuvent être attribués :

  • le label FSC® 100% (pour les produits conçus à partir de matières premières vierges issues de forêts certifiées FSC®) ;
  • label FSC® Mixte (pour les produits conçus à partir d’une combinaison de fibres vierges certifiées FSC®, de fibres vierges contrôlées et/ou de matières premières recyclées) ;
  • label FSC® Recyclé (pour les produits conçus à partir de fibres recyclées post-consommateur).

PEFC s’appuie sur 2 marques :

  • Certifié PEFC : avec au moins 70 % de matière « certifié PEFC » provenant de forêt certifiée PEFC ou de matière recyclée ;
  • PEFC recyclé : avec au moins 70 % de matière « certifié PEFC » provenant de sources recyclées.

PEFC :

« Apposé sur un produit en bois ou à base de bois (dont le papier et le carton), le label PEFC atteste :

  • Que le propriétaire forestier qui a cultivé le bois et l’exploitant forestier qui a récolté et transporté ce bois ont mis en œuvre les pratiques de gestion forestière durable PEFC ;
  • Que toutes les entreprises qui ont ensuite transformé et commercialisé ce bois ont appliqué les règles de traçabilité PEFC. »

Il y a quelques différences entre ces 2 labels. La certification FSC impose un niveau de qualité initial à la forêt ainsi que des audits annuels pendant la période du contrat (valable 5 ans).

A contrario la certification PEFC demande plutôt un engagement d’amélioration des forêts. Cette certification s’obtient en faisant une simple demande de dossier.

9- LES CONSIGNES INFO-TRI

logo-tri


Mise en place par Citeo, en 2012, les consignes d’infos-tri ont pour objectifs d’encourager la population à plus trier et de manière plus simple. Ce marquage donne une consigne de tri pour tous les éléments de l’emballage (boite en carton, film plastique, capsule en métal…).
Le problème c’est que seulement 50% des emballages sont porteurs d’une consigne de tri, selon un document de septembre 2019 du ministère de la Transition écologique.

Attention : Lorsqu’elles sont présentes, elles ne peuvent pas correspondre à toutes les villes car les consignes de tri sont différentes selon les territoires. En effet, les emballages ne vont pas partout dans les poubelles jaunes. Donc pour plus de précisions, nous vous invitons à aller à télécharger l’application Guide du tri sur votre téléphone.

Heureusement, en 2022, tous les Français peuvent déposer l’ensemble de leurs emballages dans la poubelle jaune.
« L’Info-tri est la signalétique de recyclage la plus reconnue par les Français : 85% des consommateurs affirment que ce logo donne envie de trier les emballages. »

10- LE LOGO BOUCLE PAPIER

De la même manière que le logo Point Vert, le logo papier indique que les fabricants ont versé une contribution à Citeo (anciennement Ecofolio + Eco-Emballages). Vous pourrez ce logo sur vos prospectus, tracts, presse… Cela indique aussi que les entreprises concernées, ont imprimée le produit sur du papier recyclable.

11- LE LOGO TETRA PAK

Il est parfois utilisé sur vos briques alimentaires et indique que ces dernières sont fabriquées en carton certifié FSC. C’est-à-dire recyclable à 100%.

12- LE LOGO APUR : Papier recyclé

L’Association des Producteurs et Utilisateurs (APUR), qui a pour objectif de promouvoir l’usage du papier recyclé à créer son label. Le pictogramme indique la proportion de papier recyclé utilisées pour fabriquer le papier ou le carton.
On retrouvera donc la proportion de fibres cellulosiques de récupération utilisées sur le côté à droite. Il y a aussi le numéro d’agrément dont a fait l’objet chaque gamme de papier ou carton. Cela permet d’identifier le pays d’origine et le fabricant, ainsi que les caractéristiques et la composition.

Il est important de noter que, pour bénéficier de ce label, le taux de fibre cellulosique recyclée doit être au minimum de 50 % et la fibre recyclée doit provenir de papiers récupérés.

13- OK Home Compost

Le label OK Home Compost permet d’informer les usagers, que les produits ne contiennent aucune substance nocive et qu’ils peuvent être réduits en compost à domicile. Cela est valable dans une période de 6 mois et sans résidus de métaux lourds.

Vous allez retrouver ce logo essentiellement sur les sacs de fruits et légumes ou les emballages en carton. Au total, quatre tests sont requis pour obtenir le label par l’entreprise Vinçotte :

  • Un test de biodégradation : vérification de la dégradation chimique du polymère,
  • Un test de désintégration : vérification que les produits se désintègrent physiquement en petits fragments,
  • Un test de d’écotoxicité : vérification que le produit composté n’affecte pas les plantes,
  • Un test de sur la quantité de métaux lourds et de fluor contenue dans le produit.

14- Les logos environnementaux : L’écolabel Européen et NF Environnement

labels

L’Ecolabel Européen est le seul label écologique officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l’Union Européenne. Ce label garantie d’acheter des produits performants et qui limitent les impacts des produits ou services sur :

  • L’environnement,
  • La santé

Pour obtenir ce label, délivré par l’AFNOR, il faut respecter un cahier des charges écologique très précis. Etant donné qu’il garantit que l’impact sur l’environnement (eau, air, énergie…) d’un produit ou d’un service est réduit tout au long de son cycle de vie. C’est-à-dire de la fabrication jusqu’à l’élimination des déchets.

Lorsque ce label est apposé sur votre journal, cela veut dire qu’au moins 70 % des fibres utilisées doivent être récupérées. A la différence pour les fibres vierges, au moins 50 % doivent être issues de forêts gérées durablement. Les fibres non certifiées doivent être couvertes par un système de vérification garantissant leur origine légale. Les fibres vierges doivent être couvertes par des certificats de type PEFCTM, FSC® ou équivalent.

L’écolabel français NF Environnement qui est aussi délivré par l’AFNOR, a pour objectif de certifier la conformité de produits ou services aux exigences définies dans des cahiers des charges basés sur des normes. Cela porte sur la qualité d’usage et la qualité environnementale des produits.
Pour avoir cet écolabel il faut répondre à différents critères parmi lesquels la :

  • Réduction de la consommation d’énergie et les émissions dans l’eau et l’air lors de la fabrication du papier ou de l’enveloppe,
  • Limitation de substances dangereuses pour la santé et l’environnement (pour les colles et encres),
  • Amélioration de la recyclabilité,
  • Optimisation des grammages (pour les enveloppes).

Comment ne pas confondre les termes RECYCLABLE et RECYCLE ?

Il est important de bien comprendre de ce qui relève de la conception et de ce qui relève de la fin de vie d’un emballage. C’est-à-dire qu’il faut différencier :

  • Être recyclable = produit ayant des caractéristiques qui lui permettant d’intégrer en fin de vie, une filière de recyclage.
  • Être recyclé = produit transformé en vue d’être intégré dans un nouveau produit

Prenons un exemple : votre emballage de biscuits, peut avoir été conçu à partir de matière recyclée mais ne pas être recyclable (et inversement).

portrait-agnes-perrin

Agnès Perrin - Jeune rédactrice, Agnès est spécialisée dans la décoration d’intérieure. Sensible à l’écologie, son objectif est de vous sensibiliser et vous donner des solutions pour agir.